Projet Vajra Gourou

SEARCH     Home     Site Map    Symbolism    Calendar     Karmapa     News    DONATE
 

::  TOTAL    :: ENGLISH   :: CHINESE  ::  FRENCH

 

Participez à l’offrande de 100.000.000 mantras pour soutenir l’activité extraordinaire             

du 17ème Gyalwa Karmapa Ogyen Trinlé Dorjé.   *** Voir PVG en bas. ***

1.    L’activité universelle du Karmapa

Karmapa incarne l’activité éveillée de tous les Bouddhas et des Bodhisattvas réalisés. Ainsi son activité et son influence spirituelle s’étendent à tous les êtres, sans distinction de lignée, d’école, de véhicule bouddhiste, ni même de religion. L’activité compassionnée et généreuse du Karmapa est universelle. En bref, elle n’est ni réservée aux bénéfices des disciples de la lignée Kamtsang Kagyu, dont il est le chef spirituel, ni aux disciples des différentes écoles Kagyu.

Ainsi chacun, quelle que soit sa culture et sa religion, peut développer un lien et soutenir Karmapa en participant à un projet comme celui-ci.

2.    L’origine du projet : le développement de la réussite du projet BMI (Billion Mantra Initiative)

2.1.          Le succès du projet BMI

Victor Gabriel, un membre du groupe d’étude Karma Kagyu de Los Angeles (USA)  placé sous la tutelle du Très Vénérable Khenchen Thrangu Rimpoché, initia le premier projet international au but de ramasser comme offrande un très grand nombre de mantras.  Ceci s'appelait le BMI, et débuta en février 2003.  Il s’agissait d’accumuler la récitation d’un milliard du mantra « Karmapa Khyenno ».  Afin d’associer le maximum de participants, il constitua une petite équipe avec Khandro (www.khandro.net) et Tenzin Choedrak (www.simhas.org).

Des centaines de personnes s’impliquèrent dans le projet : étudiants du Dharma, moines et moniales, pratiquants laïques des différentes écoles Kagyu. Les participants individuels [ceux et celles non liés a aucune institution] étaient au nombre de 284, représentant 17 pays.

L’objectif d’atteindre un milliard de récitation fut dépassé.

2.2. L’offrande et le nouveau projet

Le 9 septembre 2006, Victor Gabriel présenta à sa Sainteté Karmapa le document officiel de l’achèvement du premier projet (BMI). Dans son annexe, le document donnait la liste nominative des participants à titre individuel, des centres du Dharma, des monastères et des centres de retraites impliqués.

 Victor Gabriel témoigne :

« Sa Sainteté accepta l’offrande. Je me tenais en sa présence pendant qu’il lisait le document avec concentration, ligne par ligne. Puis, il hochât la tête, et sans dire un mot, il accepta totalement notre offrande en la portant contre son cœur. Je ressentis son cœur immense s’ouvrir, comme une acceptation et une appréciation complètes, directes et sans artifices.

Finalement, je lui demandais si une autre action pouvait être engagée. Sa Sainteté répondit qu’il serait bénéfique que chacun reprenne la récitation du mantra de Gourou Rimpoché, mantra choisi pour le Kagyu Dhundrup (session de prières intensive) de cette année-là ».

 Ainsi pris naissance le nouveau projet d’accumulation de 100.000.000 de mantra de Gourou Rimpoché, le projet Vajra Gourou (PVG).

3. Gourou Rimpoché, son mantra, et les liens avec le 17ème Gyalwa Karmapa

3.1. Qui est Gourou Rimpoché ?

Prophétisé par le Bouddha Shakyamouni, Gourou Rimpoché, le Maître né du Lotus, apparut miraculeusement sous la forme d’un enfant de 8 ans, sur un lotus au milieu du lac Danakosha, dans le pays d’Oddiyana (en tibétain : Ogyen). Etre parfait dès l’origine, il possède les trois corps de l’Eveil : il est l’émanation du Bouddha Amitabha (Dharmakaya), du Bouddha Avalokiteshvara (Sambogakaya) et du Bouddha Shakyamouni (Nirmanakaya)

A l’invitation du roi Trissong Détsèn et de l’abbé Shantarakshita, il vint au Tibet au 8ème siècle. Il y pacifia les innombrables forces hostiles au Dharma, construisit le monastère de Samyé et enseigna les Mantras Secrets (Tantras) de façon détaillée. Enfin, il cacha un nombre incalculable de Trésors Spirituels (Termas) destinés à soutenir la pratique des générations futures.

Souvent appelé Padmasambhava, il est vénéré comme le second Bouddha.

3.2 Quel est le mantra de Gourou Rimpoché ?

Mantra est un mot sanskrit qui signifie « protéger l’esprit ». En effet, pendant la récitation concentrée d’un mantra, l’esprit est protégé des manifestations de l’ignorance (les pensées dualistes ordinaires…) et s’apaise. Le mantra exprime l’Eveil suprême et ses manifestations sous forme de sons.

 

 Le mantra de Gourou Rimpoché [en tibetain, ci haut] se prononce :

OM AH HOUNG VAJRA GOUROU PADMA SIDDHI HOUNG.

 Il revêt de nombreuses significations dont celle-ci :

Par la purification de mon corps, ma parole et mon esprit (OM AH HOUNG),

Précieux Bouddha (VAJRA GOUROU PADMA), accordez-nous

Les accomplissements (SIDDHI) ordinaires et suprême.  (HOUNG) [ainsi soit]

Remarques :

- accordez-nous pour moi-même et tous les êtres sensibles,

- accomplissements ordinaires : toute activité miraculeuse au service du Dharma et pour le bien des êtres,

- accomplissement suprême : l’état de Bouddha avec ses quatre activités caractéristiques,

- « OM AH HOUNG » renvoie aussi aux trois corps de l’Eveil de Gourou Rimpoché.

3.3 Les liens entre Gourou Rimpoché et le 17ème Gyalwa Karmapa

D’une façon générale, on appelle le Karmapa « Gyalwa » [aussi, Gyalwang] qui signifie Vainqueur, et désigne l’état de Bouddha . C'est a dire, il est le Souverain ou Seigneur qui protège et guide les êtres.

Le 17ème Gyalwa Karmapa se nomme « Ogyen Trinlé Dorjé ». Les deux premiers mots signifient « Activité éveillée de celui qui vient d’Oddiyana », conformément à la célèbre prédiction de Chokor Lingpa. Celui qui vient d’Oddiyana est précisément Gourou Rimpoché.

 Dans son livre « Né au Tibet » (p. 318), le grand Chögyam Trungpa relate qu’il réalisa que Karma Pakshi, le deuxième Karmapa, et Gourou Rimpoché ne formaient qu’un. Il obtint cette réalisation alors qu’il méditait dans la grotte de Gourou Rimpoché située à Tagtsang, dans le Bhoutan.

4. Les mérites produits par la récitation du mantra de Gourou Rimpoché

Les mérites sont des actes positifs ou vertueux dont l’accumulation écarte les obstacles sur le chemin spirituel. Pour éviter la destruction des mérites par les émotions perturbatrices (ex : colère), il est indispensable d’appliquer les trois attitudes excellentes : la motivation vaste (avant), la compréhension de la nature illusoire des phénomènes (pendant), et la dédicace parfaite (après).

4.1. Extrait des « Bienfaits du mantra Vajra Gourou, un commentaire de chaque syllabe », Terma de Karma Lingpa (14ème siècle)

Dans le futur, les êtres sensibles auront une capacité d’attention très limitée, et leur esprit sera constamment préoccupé par mille choses (…). Tous les êtres souffriront gravement de maladies, famines et guerres (…). Le peuple tibétain endurera de grandes souffrances.

Cependant, si à cette époque, le mantra Vajra Gourou est récité autant de fois que possible (…) par des hommes et des femmes qui ont foi dans les enseignements, et s’ils génèrent la bodhicitta à une grande échelle, alors les bienfaits et les avantages de cette pratique seront vraiment inconcevables. Les forces négatives de la maladie, la famine et l’agitation seront écartées. Et le monde entier jouira de la prospérité et de conditions favorables.

En récitant le mantra une centaine de fois par jour, seulement une centaine de fois et sans interruption, on deviendra attirant pour les autres et on sera pourvu sans effort en nourriture, biens et tout autre besoin de base.

En récitant le mantra mille ou dix mille fois par jour, on deviendra très influent et charismatique, pourvu que l’on s’efforce d’exercer une influence positive sur les autres. De plus, on obtiendra de grandes bénédictions et notre force spirituelle en sera accrue (…).

4.2. Créer un lien avec sa Sainteté le 17ème Gyalwa Karmapa

Offrir la récitation du mantra à l’activité du 17ème Gyalwa Karmapa permet de créer un lien spirituel avec lui. La participation au projet Vajra Gourou établira aussi un lien matériel car le nom des participants ou de leur centre du Dharma, apparaîtra dans le document final du projet qui sera remis à sa Sainteté.

Pour les pratiquants du Dharma, en particulier ceux qui sont liés aux écoles Kagyu, le Gyalwa Karmapa est la source du Refuge et de l’Eveil. Il est le maître racine de base. Ainsi la récitation du mantra devient une pratique dévotionnelle.

  1. 5. Qui peut participer au projet Vajra Gourou ?

Tout un chacun peut participer, bouddhiste ou non, pourvu qu’on ait la motivation sincère d’être lié à sa Sainteté, et de soutenir son activité incessante pour le bien des êtres. 

Pour prendre part au projet, il suffit de déclarer chaque mois le total des récitations à l’adresse suivante khandro1@ yahoo.com:  Sujet : PVG

Dans votre courriel, veuillez renseigner l’objet sous la forme suivante : PVG mois_année_votre nom (ex :  PVGmai2013_HélèneMartin, la France)  Le nom de pays c'est seulement pour nous encourager

***  Voir le Total Actuel  ***

 La participation au projet est libre, vous n’avez aucun engagement à prendre, ni sur la durée, ni sur le nombre. Si vous fréquentez un centre du Dharma, une déclaration collective est préférable (nombre de personnes x nombre de récitations.) Bien sûr, vous pouvez combiner déclaration collective et déclaration personnelle.

 En vous remerciant de l’intérêt que vous portez à ce projet, nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire : offrandespourkarmapa@free.fr ou bien consultez le site de référence (en anglais) : www.khandro.net .

From the State of Peace Qualities Vajra Guru Mantra Project 1st Journey to the West, 2008

Home Up Next

Copyright 1998-2017 Khandro.Net  All rights reserved.  This Web site is designed with Firefox as browser but should be accessible to others.  However,  if you eliminate underlining in your Preferences you could miss some of our  many links.